10 idées reçues sur l’assurance dépendance

10 idées reçues sur l’assurance dépendance

J’ai entendu dire que, j’ai lu sur internet que, j’ai un ami qui me dit que etc… Ici nous allons dépoussiérer les différentes idées reçues sur l’assurance dépendance, afin de vous aider à mieux comprendre ce type de contrat bien particulier.

1. Une assurance dépendance ne sert à rien.

L’assurance dépendance reste un sujet encore tabou car il touche quelque chose dont l’on ne veut ni parler, ni prévoir : la fin de vie. Mais pourtant, tout comme un contrat obsèques il est important d’évoquer la dépendance des seniors, et ceci à partir du départ en retraite.

Avec un coût moyen de 2500€ par mois et par personne, la dépendance d’un senior est un vrai gouffre financier. Mis en parallèle  avec une retraite moyenne à 1400€ par mois, on comprend bien vite le problème. Sauf qu’aujourd’hui il est beaucoup plus facile et simple d’assurer sa voiture tout risque, que d’assurer son avenir…

Donc non ça ne sert pas à rien, bien au contraire. Lorsqu’il s’agit de sécuriser son patrimoine et d’éviter à ses enfants ou même ses petits enfants de devoir payer pour soi, l’assurance dépendance reste aujourd’hui le meilleur moyen de faire face aux dépenses futurs.

2. J’ai assez d’argent de côté.

Alors oui l’assurance dépendance est utile, sauf que certains ont de l’argent de côté, son propriétaire de leur maison et donc pourront faire face aux dépenses de la dépendance. Mais le coût moyenne reste très élevé avec 34 700€ par an pour une place en maison spécialisé. Souscrire un contrat d’autonomie permet de conserver complètement son patrimoine afin de le transmettre à ses proches. Ce qui reste quand même le but d’un patrimoine non? En profiter de son vivant puis le transmettre.

Pour rappel  le restant à charge moyen, tout mode d’hébergement confondu (à domicile, en établissement d’accueil) pour un malade atteint d’Alzheimer est de 1000€ par mois!  Vous pouvez également retrouver sur notre site les chiffres clés de la dépendance.

Bien au delà des considération financière, un contrat d’assurance dépendance permet surtout (et j’insiste fortement sur le surtout) d’avoir une vraie aide administrative, des conseils et des services adaptés pour être accompagnés sans la dépendance. Même si vous pensez avoir le financement pour faire face à la dépendance, il est vitale d’avoir une assistance dépendance  qui aide à effectuer toutes les démarches (recherche d’établissement, montage du dossier administratif, petits travaux à domicile etc…). Si vous n’avez pas tous ces conseils, qui s’en chargera pour vous?

Voici une liste des services d’assistance dépendance bien utiles :

  •  Renseignement sur la dépendance et aide pour la constitution du dossier pour obtenir une prise en charge publique ou privée.
  •  Aide dans la recherche d’établissement spécialisé (séjour long ou temporaire)
  •  La recherche de professionnels assurant une prise en charge psychologique.
  •  Recherche de lit en milieu hospitalier ou recherche de professionnels du déménagement ou de l’habitat afin d’aménager son lieu de vie.
  •  Aide à l’organisation du déménagement.
  •  Suivi de situation pendant plusieurs mois (selon contrat) après l’entrée en établissement spécialisé
  •  Prise en charge de l’acheminement au domicile du matériel spécialisé.
  •  Prise à charge (de 300 à 500€) de la venu d’un spécialiste pour aménager votre logement. (un ergothérapeute par exemple)
  •  Mise en place de bilans pour obtenir des conseils sur les aides qui existent et améliorer la qualité de vie.
  •  Prévention autonomie par des médecins, psychothérapeutes et assistances sociales pour favoriser le maintien à domicile et préserver la qualité de vie.
  •  Prise en charge d’un accompagnant dans les déplacement courants de proximité pour la banque, poste etc… ( de 100 à 200€ par an
  • Téléassistance avec une prise en charge à hauteur d’un certain montant (de 50 à 200€)
  •  Pour les proches en cas d’hospitalisation de l’assuré il y a une prise en charges d’une aide ménagère et prise en charge d’une personne qualifiée pour garder la personne dépendante.

C__Data_Users_DefApps_AppData_INTERNETEXPLORER_Temp_Saved Images_person-731423_640

3. L’état pourra m’aider.

Quelques chiffres : Le montant des dépenses publiques consacrées à la prise en charge de la dépendance est d’environ 25 milliards, dont 5 milliards pour l’APA qui ne concerne que les personnes aux ressources les plus faibles. Au maximum cette aide sera de 500€ par personne. Reste encore à trouver entre 500 et  1500€ par mois… Soyons clair, non l’état ne pourra pas financer votre dépendance. Au mieux l’état pourra mettre en place un grand plan dépendance avec la construction d’établissement spécialisé afin de faire baisser les coûts d’accueils des seniors.

4. Je vais cotiser pour rien.

Même si par chance vous n’êtes jamais en état de dépendance, vous n’allez pas cotiser pour rien. Les meilleurs contrats comme Alptis Dépendance prévoit des services durant toute la vie du contrat mais également des services que vous pouvez utiliser si vos proches deviennent dépendants. Des services pour vous accompagner et vous soulager dans votre rôle d’aidant, mais aussi des services pour vos parents dépendants. Des conseils personnalisé et une aide juridique et administrative si besoin.

Si vous avez vraiment peur de cotiser à fond perdu, nous pouvons vous proposer le contrat Elliance Dépendance qui propose en option, un remboursement de toute les cotisations si l’assuré décède avant 85 ans sans avoir été en état de dépendance.

5. J’ai des soucis médicaux donc personne ne voudra de moi.

C’était effectivement le cas il y a encore quelques années. Mais nous pouvons vous proposer deux contrats d’assurance dépendance même si vous avez des problèmes de santés. Exit donc le fameux questionnaire médicale. Ainsi Elliance Dépendance est accessible sans questionnaire médicales sauf pour les personnes ayant une prise en charge à 100% pour une maladie. Si vous avez une prise en charge à 100% sécurité sociale pour une maladie, vous aurez à répondre à un questionnaire. Vous pouvez sinon souscrire le contrat Néoliane Autonomie +  qui est accessible sans aucun questionnaire de santé, quelque soit votre situation. Pour rappel de nombreuses maladies entrainement un état de dépendance.

6 .Je veux souscrire un contrat avec ma banque.

Une banque reste une banque et une assurance reste une assurance. Actuellement les contrats d’assurances dépendances les moins intéressants sont proposés par les banques. Mais dans le même temps les banques sont les mieux placés pour proposer des contrats autonomie. Pourquoi? Car bon nombre de client fidèle font confiance à leur banquier. Ainsi les banques proposes à tour de bras des contrats dépendances pas cher mais pour des garanties au minimum. Des contrats dépendances pour moins de 20€ par mois, forcement les clients signes…Mais il s’agit de contrat qui ne couvre que la dépendance totale est pour des montants dérisoires, moins de 300€ par mois de rente. On peut objectivement se poser la question de l’intérêt de tel contrat surtout que les garanties d’assistances ne sont pas forcément les plus performantes du marché!

old-690842_960_720

7. Il me faut un conseiller proche de mon domicile.

Non, ce n’est pas une nécessité et ce n’est pas un critère déterminant dans le choix d’un contrat. Contrairement à un contrat d’assurance plus classique (comme un contrat d’assurance complémentaire santé), une fois mis en place un contrat d’assurance dépendance ne bouge plus et ne demande aucune gestion.

Et une fois que l’état de dépendance arrive? (soit plusieurs années après la mise en place) Ce n’est bien sur pas l’assureur avec qui vous avez mis le contrat en place qui va s’occuper de toute les démarches. Que vous ayez signé votre contrat en bas de chez vous ou à plusieurs centaines de kilomètres de votre domicile, la démarche sera la même.

C’est d’abord votre médecin généraliste qui adresse par courrier à l’assureur un courrier sur votre état de dépendance, puis l’assureur fait venir chez vous un autre médecin pour faire une 2e consultation de votre état de dépendance et donc confirmer la consultation de votre médecin traitant. Ensuite l’assureur vous verse la rente mensuellement et tous les services d’assistances vont être mise en place par de grand organismes d’assistance comme FilAssistance ou Mondial Assistance.

8. Il faut être en dépendance totale pour toucher quelques choses.

C’est forcément vrai pour les mauvais contrats ou les contrats très anciens. De nos jours, certains contrats d’assurances dépendances indemnisent à partir de la dépendance partielle mais également à partir de la dépendance légère!  Pour rappel la dépendance légère correspond au fait d’être dans l’impossibilité d’effectuer 3 des 6 actes de la vie quotidienne. La moitiés des actes de la vie quotidienne qui est donc bien loin de la dépendance totale.

9. On ne peut pas comparer les contrats.

Comparer les contrats d’assurances dépendances est un exercice périlleux. En effet, tous les contrats ne se basent pas sur les mêmes niveaux de dépendance et chaque contrat peut avoir son propre langage et sa propre définition de la dépendance : (Grille AGGIR ou AVQ) Pour vous aider nous avons mis en place un lien pour bien choisir son contrat d’assurance dépendance.

En tant que courtier indépendant spécialisé dans l’assurance dépendance, notre rôle est de vous conseiller et de répondre à vos questions. Un conseiller en assurance doit connaitre les différents contrats autonomie du marché pour vous aider à faire le bon choix.

Si on analyse rapidement le marché de la dépendance chez les assureurs, les contrats sont assez proches en terme de tarif et de garantie. La grosse différence va se faire sur les prestations d’assistances dépendance. Des prestations d’assistances dépendances trop souvent négligés par les seniors.

Et pourtant, un très bon contrat se doit de vous accompagner de A à Z lors que vous êtes dépendants. Un accompagnement  bien sur financier (plus de 2500€ selon les contrats en plus de la rente mensuel), mais également administratif (pour constituer un dossier, avoir une réponse rapide, adaptation du domicile), des aides au quotidien (garde des animaux, aide ménagère, téléassistance, portage des repas) et également une aide juridique en cas de conflit avec un tiers. Des garanties d’assistances dépendance que propose par exemple le contrat Alptis Dépendance au travers de FilaAssistance.

10. Un contrat dépendance est trop cher à financer.

Une chose est certaine, plus vous allez atteindre, plus sera ce cher à financer. Et si vous ne faite rien, comment allez vous faire pour trouver  34 700€ par an (tarif moyen en cas de dépendance totale pour avoir une place dans une maison médicalisée)?

La première chose à faire et de bien calculer son budget dépendance. Il faut mieux souscrire un contrat avec un petit montant (Rente mensuel à partir de 500€) et surtout ne pas se priver de vivre aujourd’hui. L’assurance dépendance doit être vu comme une épargne mais pas au détriment de votre vie actuel. Il faut donc prévoir l’avenir mais surtout ne pas s’empêcher de vivre.

Pour vous aider, nous vous proposons un  guide pour auto-financer votre contrat de dépendance. Enfin il reste la solution d’épargner via une assurance vie pour financer son contrat dépendance.

De toute façon anticiper la dépendance, c’est éviter à vos enfants, voire vos petits-enfants de devoir subvenir à vos besoins plus tard (l’obligation alimentaire est en effet une obligation légale).

 

INFORMATIONS ET DEVIS DÉPENDANCE