Prévoyance médicale : Comprendre le T/66 Retour

PRÉVOYANCE MÉDICALE : COMPRENDRE LE T/66

La prévoyance des travailleurs non salariés du secteur médical (Médecin, dentiste, pharmacien etc…) et paramédical (Kiné) est un domaine complexe voir impossible à comprendre pour une personne non initiée.

Vous êtes vous même à la recherche d’un contrat de prévoyance médical et vous avez du mal à comprendre les subtilités de ces contrats? Rassurez vous c’est tout à fait normal. Le langage des assureurs comporte de nombreux termes spécifiques et il n’est pas rare de rapidement se perdre en lisant ou en comparant les conditions générales.

Nous avons récemment mis à votre disposition un lexique dépendance. Et nous allons aujourd’hui approfondir le fameux  T/66.

Définition :

T/66, une notion de prévoyance que vous pouvez retrouver dans de nombreux contrat de prévoyance médical. Il ne s’agit pas d’une formule de mathématique complexe mais simplement d’une formule qui va permettre à l’assureur de calculer le montant que vous allez percevoir en cas d’invalidité. T sur 66

  • T=taux
  • /= divisé
  • 66= 66%

On parlera de taux correcteur car contrairement à une formule de calcule proportionnelle, le T/66 est plus avantageux et vous permettra de percevoir une rente plus importante.

Selon votre contrat de prévoyance médicale, en cas d’invalidité l’assureur va calculer ce qu’il vous doit avec le T sur 66 ou de façon proportionnelle à votre invalidité professionnelle.

Exemple :

Nous allons prendre un exemple très simple :

Martine (ou Sophie si le prénom Martine ne vous convient pas) est une dentiste avec une invalidité professionnelle à 40%. Elle possède un contrat de prévoyance médical avec une formule de calcule « proportionnelle » Son contrat lui donne droit à 100 000 euros par an en cas d’invalidité.

Elle va donc toucher  40 000 euros par an soit 40% de la somme indiquée dans son contrat.

Véronique est également dentiste et attente elle aussi d’invalidité professionnelle à 40%. Elle possède elle aussi un contrat qui lui donne droit à 100 000 euros par an en cas d’invalidité. Mais son contrat n’est pas « proportionnel » mais se base sur T/66.

T=Taux d’invalidité soit 40% que l’on divise (/) par 66 et que l’on va ensuite multiplier par la somme versée par son contrat soit 100 000 euros.

Ce qui donne : 60 606,06 euros par an.

Un écart de plus de 20 000 euros dans notre exemple simplement car un des contrats calcul le montant versé par un T/66 et non pas de façon proportionnelle.

Pour résumé :

Il est impératif que votre contrat de prévoyance médical ou paramédical soit un contrat de prévoyance avec une formule de calcul basé sur le T/66. Ce taux correcteur permet de bénéficier d’une rente d’invalidité beaucoup plus élevé par rapport à un contrat qui calculera le montant de votre invalidité proportionnellement à votre invalidité professionnelle.

Aviva, Agipi, Alptis, April, Cardif, Cipres, Groupe Pasteur Mutualité, MetLife ou encore Générali, proposent tous des contrats de prévoyance avec le T sur 66.

Le T/66 fait partie des 10 points à vérifier pour bien choisir un contrat de prévoyance médical.

Dernière mise à jour le 30/09/2017 par Aurélien Dupuis

DEVIS PRÉVOYANCE TNS

Commentaires

Ajouter un commentaire

Je souhaite recevoir la newsletter Nous On Assure
Oui Non

* Information obligatoires