Prévoyance : Le régime obligatoire des vétérinaires Retour

PRÉVOYANCE : LE RÉGIME OBLIGATOIRE DES VÉTÉRINAIRES

Dans cette article nous allons faire le point sur la prévoyance obligatoire des vétérinaires. Vous ne s’avez pas à quoi correspond et à quoi peut bien servir une prévoyance? Aller donc faire un tour sur notre lexique prévoyance il est à votre disposition afin de vous aider à comprendre comment fonctionne un contrat de prévoyance. Si vous êtes un vétérinaire à votre compte, il faut espérer tout de même que vous ayez un contrat de prévoyance afin de vous couvrir sur le décès, l’arrêt de travail et l’invalidité.

Le régime de prévoyance obligatoire des vétérinaires est la CARPV , ce qui veut dire : Caisse Autonome de Retraite et de Prévoyance des Vétérinaires.

Un vétérinaire libérale est soumis toute la journée à l’utilisation d’ustensile qui peuvent provoquer un arrêt de travail, ou pire une invalidité! Et oui guérir nos amis les bêtes peut parfois tourner à l’accident de travail. Il suffit parfois d’un moment d’inattention pour se couper un doigt. Dans le cas d’un arrêt de travail ou d’une invalidité, à quoi à droit un vétérinaire libérale de la part de son régime de prévoyance?

Arrêt de travail :

Il n’y a aucune indemnités journalières. Il y a donc un grand danger pour un vétérinaire en cas d’arrêt de travail. Pour rappel un arrêt de travail peut durer 3 ans!  Si vous n’avez pas de contrat de prévoyance complémentaire, comment faire dans ce cas pour garder le même niveau de vie?

Invalidité :

En cas d’invalidité (lors qu’il n’y a pas de retour à la normal au niveau médical), un vétérinaire aura droit une pension d’invalidité. Elle sera versée au premier jour du trimestre suivant la reconnaissance de son invalidité. Toutefois cette invalidité doit être au moins de 66%. Au dessous un vétérinaire libérale ne touchera rien de la part de son régime de prévoyance la CARPV. On note également qu’il y a un délai de carence d’un an!

Le vétérinaire touchera cette pension d’invalidité jusqu’à sa retraite, soit 65 ans maximum.

Même question que précédemment, si un vétérinaire est invalide à 50% et qu’il n’a pas de prévoyance privée, comment peut il continuer à vivre normalement jusqu’à sa retraite?

Les montants d’indemnisation d’un vétérinaire en invalidité:

  • Vétérinaire libérale classe minimum : 6 377,49€
  • Vétérinaire libérale classe maximum : 19 132,47€

La classe se fait en fonction de la cotisation à la CARV : La Caisse Autonome de Retraite et de Prévoyance des Vétérinaires.

Décès :

  • Vétérinaire libérale classe minimum : 28 280€
  • Vétérinaire libérale classe moyenne : 84 840€

Rente éducation :

  • Vétérinaire libérale classe minimum : 3 100,79€ pour 1 enfant et 12 403,16€ pour 4 enfants.
  • Vétérinaire libérale classe moyenne :  9 302,37€ pour 1 enfant et 37 209,48€ pour 4 enfants.

Rente de conjoint :

  • Vétérinaire libérale classe minimum : 3 624,30€
  • Vétérinaire libérale classe moyenne : 10 872,90€

En résumé :

  • Si vous êtes vétérinaire exerçant en libéral, il est primordial de souscrire un contrat de prévoyance en complément de la CARPV.
  • En cas d’arrêt de travail, la CARPV ne vous verse aucune indemnités journalières.
  • Le régime obligatoire de prévoyance des vétérinaires ne couvre que l’invalidité supérieur ou égale à 66%. Aviva propose par exemple un contrat qui couvre l’invalidité à partir de 16%.
  • En cas d’invalidité, il y a un délai de carence d’un an.
  • Pensez également également à souscrire un contrat de retraite complémentaire,  retraite Madelin.

Dernière mise à jour le 06/07/2016 par Aurélien Dupuis

INFORMATIONS ET DEVIS PRÉVOYANCE 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Je souhaite recevoir la newsletter Nous On Assure
Oui Non

* Information obligatoires