Prévoyance : Le régime obligatoire des pharmaciens Retour

prévoyance : LE RÉGIME OBLIGATOIRE DES pharmaciens

Aujourd’hui nous allons voir voir ensemble de façon simplifié, à quoi correspond le régime obligatoire des pharmaciens. Si vous avez peur d’être un peur perdu dans tout ce qui est concerne le régime de prévoyance, vous pouvez commencer par faire un tour sur notre lexique prévoyance cela vous aidera certainement à y voir plus clair!

Le régime obligatoire des pharmaciens inscrit à l’Ordre national des pharmaciens est la CAVP , qui est comme son nom l’indique, la caisse d’assurance vieillesse des pharmaciens.

Si vous êtes vous même pharmacien à titre libérale, vous vous êtes sûrement déjà posé cette question « Quelles indemnités vais-je percevoir en cas d’arrêt de travail? »

Arrêt de travail :

Un pharmacien, comme toutes les personnes exerçant en professions libérales, ne se met pas en arrêt de travail pour un simple rhume. Malgré tout, une maladie un peu plus grave, un accident peu très vite arriver. Voyons donc ce que la CAVP vous verse : Et bien en fait il n’y a aucune indemnités journalières. Au moins, pas de surprise de la part de votre régime obligatoire.

Invalidité :

En cas d’invalidité (pour rappel l’invalidité est un état médical ou il n’y a plus de retour possible à un état normal), la pension d’invalidité pour un pharmacien se fait le lendemain de sa radiation de l’Ordre des pharmaciens. Radiation qui se fait par la commission de la CAVP (qui regroupe des pharmaciens et des médecins).

La durée du versement de l’indemnisation se fait jusqu’au départ en retraite de l’ex pharmacien.

Les montants d’indemnisation d’un pharmacien en invalidité:

  • Un pharmacien touchera 9 660€ par an.
  • Le conjoint du pharmacien aura droit à 4 830€ par an.
  • Chaque enfant du  pharmacien invalide pourra percevoir un indemnisation de 9 660€ par an.

Décès :

  • En cas de décès d’un pharmacien libérale, ses héritiers toucheront 14 490€ lors d’un versement unique du régime obligatoire de prévoyance des pharmaciens.
  • La caisse d’assurance vieillesse des pharmaciens ajoute 9 660 par an par enfant jusqu’à 21 ans ou 25 ans si poursuite des études.
  • Enfin la CAVP versera 9 660€ par an au conjoint du pharmacien.

En résumé :

  • Si vous êtes pharmacien exerçant en libéral, il est primordial de souscrire un contrat de prévoyance en complément de la CAVP.
  • Votre régime obligatoire ne vous versera rien en cas d’arrêt de travail même prolongé!
  • En cas d’invalidité, un pharmacien ne pourra toucher que 9 660€ par an.
  • Pensez également également à souscrire un contrat de retraite complémentaire,  retraite Madelin.

Dernière mise à jour le 28/07/2016 par Aurélien Dupuis

INFORMATIONS ET DEVIS PRÉVOYANCE 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Je souhaite recevoir la newsletter Nous On Assure
Oui Non

* Information obligatoires