Pourquoi votre mutuelle va fortement augmenter en 2018 Retour

POURQUOI VOTRE MUTUELLE VA FORTEMENT AUGMENTER EN 2018

Chacun année au mois de décembre les assurés d’une complémentaire santé reçoivent leur appel de cotisation. Ce document va vous indiquer la nouvelle cotisation de votre contrat de mutuelle. Sauf cas particulier comme un ancien contrat d’entreprise, il y a une hausse de cotisation.

On vous explique aujourd’hui le pourquoi du comment de cette augmentation…

3 facteurs clés :

Tout d’abord l’augmentation de votre contrat de mutuelle, se fait par rapport à votre âge. Plus vous prenez de l’âge et plus votre contrats sera cher. Et à moins de rajeunir vous de pourrait échapper à cette hausse de tarif.

Si tous les ans votre complémentaire santé augmente légèrement avec votre âge, il y a pour 2018 trois factures clés qui explique une futur forte hausse des cotisations des mutuelles

Hausse des tarifs des soins

Il y a tout d’abord la hausse des dépenses de santé pour l’ensemble des Français et donc des assurés. On parle de 4,38 Milliards d’euros en 2018, pour dépasser les 195 Millards d’euros…

A ceci s’ajoute la hausse de certains tarifs. Comme nous l’avions expliqué dans un article, les consultations généralistes sont passés de 23  euros à 25 euros en 2017. De plus certaines consultations « complexes » vont être facturés de 46 euros à 60 euros. Une hausse supporté par la sécurité sociale mais également par l’ensemble des mutuelles et assurance complémentaire santé.

Enfin le forfait journalier à l’hôpital va augmenter de 2 euros en 2018 en passant de 18 euros à 20 euros.

Un désengagement de l’assurance maladie

Il faut ajouter également le désengagement de l’assurance maladie dans le remboursement de plusieurs médicaments. Certaines vignettes remboursés à 65 % par l’assurance maladie passe ainsi à 35% voir à 15%. Le reste est donc à la charge de votre mutuelle afin de toujours avoir un remboursement à 100% BR à la pharmacie. La sécurité sociale compte faire ainsi 1Md d’euros d’économie sur ces médicaments (désengagement et passage aux génériques).

Une hausse des dépenses de santé

L »état prévoit une inflation des dépenses liées à la santé de 4,5%. De son côté l’ONDAM , l’Objectif national des dépenses d’assurance maladie est de 2,3%. La différence est donc de 2,2% et devra être supporté une nouvelle fois par les mutuelles.

Pour finir, votre conseiller en mutuelle souhaite surêment partir en vacances en 2018 🙂

En résumé :

Dernière mise à jour de l’article le 23/11/2017 par Aurélien Dupuis

INFORMATIONS ET DEVIS MUTUELLE 

 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Je souhaite recevoir la newsletter Nous On Assure
Oui Non

* Information obligatoires