Nature des différents contrats d’assurance dépendance Retour

Nature des différents contrats d’assurance dépendance

Après voir vu ensemble l’environnement juridique de l’assurance dépendance , nous allons voir en détail la nature des différents types de contrats d’assurance dépendance.

L’objectif étant de simplifier votre analyse par rapport aux différents contrat d’assurance autonomie que vous pouvez trouver sur le marché. Entre contrat de prévoyance et contrat d’épargne dépendance assurance vie. Entre contrat dépendance lourde ou dépendance partielle.

Il existe plusieurs types de contrat pour se prémunir du risque de la perte d’autonomie pour un senior.

Les contrats de risque pur :

Il couvrent exclusivement le risque pur de dépendance lourde ou partielle. L’assuré verse une cotisation périodiques et contre partie l’assureur va lui verser lorsque le risque survient, une rente viagère (ou un capital suivant les contrats) Cette rente est déterminé à l’avant, même si vous pouvez toujours la modifier vos garanties dépendance durant la vie du contrat.

Si vous n’êtes jamais en état de dépendance lourde ou dépendance partielle ou même légère (une option du contrat Alptis Dépendance), les cotisations ne sont pas récupérées.

C’est exactement le même fonctionnement que pour un contrat auto. Si vous n’avez pas d’accident, l’assureur ne vous rembourse pas les cotisations.

Les contrats dépendances qui ne sont pas à fonds perdus :

Les contrats d’assurance dépendance sans fonds perdus fonctionnent exactement de la même façon que les contrats d’assurance dépendance « classique ». A un détail près : S’il n’y a pas de sinistre (et donc d’état de dépendance), les cotisations en sont pas perdues. Vous pouvez par exemple souscrire le contrat dépendance Autonomie + de Néoliane ou encore le contrat Elliance Dépendance.

A noter que ces contrats d’assurance autonomie ne demandent aucun questionnaire médical.

Les contrats d’épargne dépendance assurance-vie :

On trouve enfin des contrats dépendances seniors qui permettent de verse une ou plusieurs cotisations qui vont se capitaliser sur un contrat d’assurance vie. Cela va constituer une épargne qui sera transformé en rente au moment de l’état de dépendance totale ou partielle. Le montant de la rente va bien sur dépendre de la somme d’épargne accumulée durant la vie du contrat.

Si le sinistre ne survient pas et si donc l’assuré n’est jamais en état de dépendance, ou si le seniors décède avant la perte d’autonomie, alors les fonds versées sont récupérées par l’assuré ou la famille de l’assuré.

Malheureusement ce type de contrat est très limité. En effet, les montants du rendement de l’épargne sont très faible et ce type de contrat limite grandement le niveau de dépendance. (souvent dépendance totale uniquement) Enfin ce type de contrat ne propose pas des garanties d’assistance dépendance suffisantes.

Notre conseil :

Comme déjà évoqué sur ce blog, lors du choix d’un contrat d’assurance dépendance, il est primordiale de faire très attention aux différentes garanties d’assistance du contrat d’assurance dépendance.

Nous vous conseillons ainsi d’ailleurs d’un côté un très bon contrat d’assurance vie, qui va constituer une épargne et de l’autre un contrat d’assurance autonomie pur qui vous couvrira en cas de dépendance lourde, partielle et légère et enfin avec de très bonnes garanties d’assistances dépendances.

Vous pouvez d’ailleurs retrouver sur notre blog, une analyse plus détaille entre assurance vie ou assurance dépendance.

Dernière mise à jour de l’article le 08/09/2016 par Aurélien Dupuis

INFORMATIONS ET DEVIS ASSURANCE DEPENDANCE 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Je souhaite recevoir la newsletter Nous On Assure
Oui Non

* Information obligatoires