Faut-il mieux souscrire un contrat mutuelle ou un contrat avec une compagnie d’assurance? Retour

Faut-il mieux souscrire un contrat mutuelle ou un contrat avec une compagnie d’assurance?

Voici bien une question qui revient très souvent dans les discussion que nous pouvons avoir avec nos clients.  Certains ne veulent d’ailleurs surtout pas entendre parler des compagnies d’assurance et ne jure que part les mutuelles…Alors plutôt mutuelle ou compagnie d’assurance?

On ne va pas faire durée le suspense plus longtemps : Pour l’assuré, il n’y a aucune différence entre une mutuelle, une assurance ou un organisme de prévoyance. Bon il y a bien sur quelques différences mais cela n’influent pas la qualité et la gestion du contrat pour le client.

Dans un marché très concurrentiel, il est tout de même intéressant de se pencher en détail sur la question. Le vocabulaire des assureurs étant déjà complexe, il faut également arriver à différencier les assureurs entre eux. Tout un programme!

Un même objectif :

Les contrats d’assurance complémentaire santé qui vous couvre en complément du régime général (la sécurité sociale) sont commercialisés par les compagnies d’assurance (AXA, AVIVA, Générali etc…), par des mutuelles (MGEN, la Mutuelle Générale, APREVA, EOVI etc…), des mutuelles d’assurances (MACIF, GROUPAMA,MMA etc…) ou encore des institutions de prévoyance ( AG2R LA MONDIALE, MALAKOFF-MEDERIC etc…)

L’objectif de tous ces contrats est bien le même : Vous rembourser une partie (ou la totalité selon les contrats) de vos différents frais médicaux qui ne sont pas couvert par l’assurance maladie. Pour l’instant rien de compliqué et il s’agit pour tous de vous vendre un contrat.

Définition d’une mutuelle :

Une mutuelle est une société à but non lucratif, tout comme une association sportive ou de quartier. Son principe est assez simple, il repose sur la solidarité entre ses adhérents pour le remboursement des frais de santé. Pour faire simple, tout le monde cotise et celui qui n’est pas malade paye pour celui qui est malade. Ici on ne parle pas de client mais de sociétaire.

Une mutuelle ne doit pas faire (en principe) de bénéfice. S’il y a des bénéfices, ils doivent être reversée aux adhérents (ce qui n’est jamais le cas) ou constituer une réserve d’argent. Enfin une mutuelle est régie par le Code de la Mutualité.

Bref, ici il y a de la solidarité, on vous reverse l’argent en cas de bénéfice…Trop beau pour bien fonctionner?

HNCK8991

Définition d’une assurance :

L’assurance santé (ou la complémentaire santé, c’est exactement la même chose) est une assurance à 100% privée. Une société à but commercial qui vend un produit et qui doit rapporter des bénéfices.

On retrouve également ici les sociétés d’assurances mutuelles qui ont un statut de société civile sans but lucratif mais pourtant bien régie par le Codes des Assurances.

Ici, on vous propose des tarifs en fonction de vôtre âge, de votre lieu de résidence et de votre sexe mais très rarement en fonction de l’état de santé. Il faut d’ailleurs fuir les mutuelles qui vous propose un questionnaire médical!

Définition d’un institut de prévoyance :

Se sont des sociétés de personne de droit privée et sont elles, régies par le Code de la sécurité sociale. 

Attention ici, ce sont des énormes institutions qui brassent des millions d’euros d’assurance chaque année. La différence entre les sociétés d’assurances et les mutuelles se fait par leur gestion paritaire. En fait les institutions de prévoyance sont basées sur des accords entre les partenaires sociaux et les branche professionnelles. Ce pose alors la question de la totale indépendance des instituts de prévoyance vis à vis des branches professionnelles…

Enfin se sont des organismes à but non lucratif sans sélection des assurés.

Une philosophie différente?

Vous l’aurez compris, d’un côté un côté solidaire et associatif et de l’autre un assurance privé, méchant qui veut se faire de l’argent sur le dos des pauvres clients…Une caricature grossière mais que l’on retrouve pourtant encore dans la bouche des assurés. Le bien contre mal…Alors oui d’un coté vous êtes sociétaires et de l’autre client. Est ce que cela apporte vraiment plus de crédibilité à votre contrat. Est ce que votre contrat est bien géré, moins cher et vous propose des meilleures garanties parce que vous êtes sociétaires? Bien sur que non.

Si le modèle des mutuelles étaient si parfait, nous n’aurions jamais vu naitre des sociétés d’assurances, ou d’assurance mutuelle prête à commercialiser des contrats santé. Et ces dernières n’aurez jamais eu de succès auprès des particuliers ou des entreprises.

La philosophie de départ des différents organismes est donc différents mais la finalité est bien la même, vous vendre un contrat! Ce qui fait ensuite la qualité d’un contrat ne se trouve pas dans les statuts de l’organisme que vous le vend.

Pour résumé, soyez réaliste!

Au final l’important est de bien prendre en compte l’intérêt pour le client et l’assuré. Ce qui compte pour vous c’est bien d’avoir un contrat avec un tarif intéressant, qui vous rembourse correctement et qui possède une bonne gestion. Le reste est il vraiment important? Est il important de savoir s’il y a un actionnaire derrière tout cela? De toute façon aujourd’hui, une entreprise ou une association à but non lucratif, dans le monde de l’assurance, c’est surtout un bien joli mot…

Dernière mise à jour le 24/05/2016 par Aurélien Dupuis

INFORMATIONS ET DEVIS MUTUELLE 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Je souhaite recevoir la newsletter Nous On Assure
Oui Non

* Information obligatoires