Comprendre le vocabulaire de l’assurance dépendance Retour

COMPRENDRE LE VOCABULAIRE DE L’ASSURANCE DÉPENDANCE

Perdu dans le vocabulaire si particulier des assureurs? Perdu dans les différentes formules d’assurances dépendances que l’on vous propose? Nous vous proposons aujourd’hui un lexique très simple sur l’assurance dépendance, afin de mieux comprendre de quoi se compose un contrat d’assurance autonomie.

Classez par ordre alphabétique, vous retrouvez ici les principaux mots et abréviations que vous trouverez dans les devis et les conditions générales de la plupart des contrats du marché.

Bonne lecture!

AGGIR :  Pour Autonomie, Gérontologie, Groupe Iso-Ressources. En assurance dépendance, AGGIR va classer dans différents groupes (GIR) les personnes selon leur état de dépendance. AGGIR est également utilisé pour l’attribution de l’APA. Pour plus de détail je vous invite à lire notre article pour comprendre la griller GIR. Les contrats d’assurance dépendance peuvent également utiliser les AVQ pour définir le niveau de dépendance.

APA : C’est l’allocation Personnalisée d’Autonomie qui est versée sous conditions de revenus par l’Etat. Au maximum l’APA est de 500€ par mois.

Assistance dépendance : Votre contrat de dépendance vous verse une rente ou un capital mais propose également de très nombreux services d’assistance. Cela peut aller jusqu’à 2500€ par personne comme les prestations d’assistance du contrat Alptis Dépendance.

AVQ : Pour Actes de la Vie Quotidienne. Il existe selon les contrats 5 ou 6 AVQ qui permettent de définir le niveau de dépendance d’un assuré. Les transferts, déplacements à l’intérieur, alimentation, toilette, habillage et continence.

Capital 1er dépense : C’est une option de certains contrats d’assurance dépendance où l’assuré touche lors de la dépendance légère, un capital pour faire face à la 1ère dépense, par exemple : aménager son lieu d’habitation,  option très utile afin de faire face à la 1ère dépense souvent importante. Mais attention, tous les contrats ne proposent pas cette option. Ainsi AVIVA/AFER ne propose pas d’option capital 1er frais dans son contrat dépendance.

Délai d’attente : En assurance dépendance, lors de la signature du contrat, l’assureur applique un délai d’attente. Il est de 1 an à partir de la date de signature pour une dépendance lié à une maladie et souvent de 3 ans en cas de dépendance lié à une maladie dégénérative(maladie d’Alzheimer ou Parkinson). Dans ce cas, l’assureur rembourse à l’assuré l’ensemble des cotisations. C’est un peu comme si le contrat n’avait jamais commencé.  Il n’y a par contre aucun délai d’attente si vous êtes dépendant suite à un accident.

elderly-114328_960_720

Dépendance légère : En assurance dépendance, la dépendance légère correspond aux premiers signes de dépendance. Une personne qui, par exemple peut faire la plupart des actes de la vie quotidienne, mais a besoin d’aide pour une tâche bien précise. Dans le cas d’un contrat avec un capital 1er frais, l’assureur versera ce capital lors de la dépendance légère afin de faire face à la  1ère dépense liée à la dépendance.

Dépendance partielle : C’est un état de dépendance qui correspond au GIR 3 et 4. Il s’agit d’une dépendance partielle dans la mesure où vous êtes encore capable d’effectuer certaines tâches de la vie quotidienne seul(e), sans aide. Mais vous avez par contre besoin d’aide pour d’autres tâches : par exemple, vous êtes capable de vous déplacer seul(e), de passer de la position debout, assis, couché seul(e), mais par contre vous ne pouvez pas vous habiller ou vous alimenter seul(e).

Dépendance totale : C’est un état de dépendance qui correspond au GIR 1  : vous êtes cloué au lit et vous avez perdu toute votre autonomie.  Vous êtes donc en dépendance totale. La dépendance totale correspond également au fait de ne pas pouvoir faire 4 des 5 actes de la vie quotidienne (AVQ)

Franchise : La plupart des contrats d’assurance dépendance verse à l’assuré la rente ou le capital après une franchise de 3 mois. Cette période est un délai  qui permet d’avoir une consolidation de l’état de dépendance.

GIR : Groupe Iso-Ressources, qui est un outil pour mesurer la dépendance. Vous pouvez également vous renseigner en lisant notre article pour mieux comprendre la griller GIR.

Label GAD : C’est un label d’assurance dépendance qui permet d’encadrer les contrats dépendance avec des socles de garanties bien définis. Nous vous invitons à souscrire uniquement un contrat avec le label GAD. Vous trouverez d’avantage d’information sur notre articule dédié au label GAD.

Mise en réduction du contrat : Vous pouvez souscrire un contrat d’assurance dépendance qui propose une mise en réduction du contrat. Après un minimum d’années de cotisation, si vous ne pouvez plus ou ne voulez plus payer le contrat, l’assureur s’engage a vous verser tout de même un % du montant de la rente sélectionnée même si la dépendance a lieu des années après l’arrêt des cotisations. C’est une garantie très intéressante puisqu’elle permet d’avoir une sécurité à long terme en cas d’imprévu.

Niveau de couverture : Selon les contrats vous avez le choix entre plusieurs niveaux de garantie d’assurance dépendance. Le plus souvent vous avez le choix entre un montant de rente mensuelle qui va de 500€ à 2400€. Cela fait partie des éléments à prendre en considération lorsque vous cherchez un contrat d’assurance dépendance et doit répondre à la question : Comment choisir un contrat d’assurance dépendance?

Protection juridique dépendance : Cette garantie vous couvre en cas de conflit avec un tiers lié à la dépendance : par exemple si vous êtes victime d’abus de faiblesse, si vous êtes en conflit avec un organisme social ou de retraite en relation avec l’état de dépendance ou si vous avez un problème juridique avec une maison de retraite ou un établissement de soins. Cette protection juridique dépendance intervient également si vous avez un litige en rapport  avec le versement d’aides ou de subventions dépendance ou encore si vous avez un litige avec une personne qui vient vous aider à votre domicile. Il s’agit d’une garantie très utilisée afin d’éviter à l’assuré des soucis supplémentaires en cas de conflit lié à la dépendance. Sur le marché des contrats d’assurance dépendance, Alptis est actuellement le seul assureur à propose une vraie protection juridique dépendance.

Rente : Un contrat d’assurance dépendance peut vous verser en cas de dépendance soit une rente, soit un capital. Nous vous conseillons de toujours choisir une rente car elle est viagère. Vous allez donc toucher une rente mensuelle à vie en cas de dépendance alors que le capital lui n’est versé qu’une fois. April propose par exemple un contrat Serenassure rente et un contrat Serenassur capital.

Repos de l’aidant : Une option que l’on retrouve dans différents contrats d’assurance dépendance. Elle permet de faire « souffler » la personne aidant la personne dépendante dans la vie pour les différentes activités quotidiennes. Etre aidant (souvent une personne de la famille) demande beaucoup de temps et d’énergie et les assurances prévoient par exemple l’hébergement de la personne dépendante pendant 10 jours afin de reposer pendant les 10 jours l’aidant.

Test de Folstein : C’est une autre façon de calculer le niveau de dépendance d’un senior. Il se base sur différentes questions et elle est par exemple utilisée par Néoliane dans son contrat dépendance sans étude médicale, Autonomie +

Pour compléter cet article, nous vous invitions à jetez un coup d’oeil aux chiffres clés de l’assurance dépendance, ou bien encore de consulter notre guide spécial pour bien choisir un contrat de perte d’autonomie.

Dernière mise à jour le 14/04/2016 par Aurélien Dupuis

INFORMATIONS ET DEVIS DÉPENDANCE

Commentaires

Ajouter un commentaire

Je souhaite recevoir la newsletter Nous On Assure
Oui Non

* Information obligatoires