Assurance dépendance, une vraie arnaque? 1er partie Retour

ASSURANCE DÉPENDANCE, UNE VRAIE ARNAQUE?

Souscrire un contrat d’assurance dépendance est un engagement à long terme qui demande une vraie réflexion. Il faut déjà arriver à comprendre les termes du contrat, sélectionner le bon contrat, les bonnes garanties dépendances, étudier son budget pour définir une rente mensuelle idéale et une cotisation à payer mensuellement.

Mais si finalement tout cela ne servait à rien? Si finalement la souscription d’un contrat d’assurance dépendance n’était qu’une vraie arnaque et un piège de l’assurance pour les seniors?

Comprendre l’assurance dépendance :

Avant de commencer, il faut tout de même savoir de quoi nous parlons. Un contrat d’assurance dépendance  est un contrat qui vous couvre contre la perte d’autonomie. Ainsi lorsque vous êtes en état de dépendance partielle ou totale, vous percevez une rente viagère (montant fixé à la souscription, avec une moyenne à 900 euros) de la part de l’assureur.

Vous devez payer une cotisation tous les mois afin que l’assureur vous verse la rente lors de la perte d’autonomie. La cotisation est plus ou moins fixe dans le temps et elle s’arrête à votre décès ou au moment du versement de la rente pour dépendance.

Votre niveau de dépendance est jugé par votre médecin traitant et le médecin conseil de la compagnie d’assurance. La rente mensuel versé par l’assureur vous permettra ensuite d’avoir une aide financière pour subvenir à vos différents besoins : alimentation, toilette, se déplacer etc… Cette rente dépendance pourra tout aussi bien servir pour payer une maison de retraite ou vous aider à votre domicile.

Notre lexique assurance dépendance est à votre disposition pour vous aider à vous y retrouver.

Point faible de ces contrats :

Mais que ce passe t-il si vous n’êtes jamais en état dépendant? Vous aurez alors cotisé pendant des années sans que l’assureur ne vous verse un seul centime puisque que l’assuré ne sera jamais dépendant.

Dans la plupart des contrats perte d’autonomie les cotisations sont à pertes. Tout comme pour de l’assurance auto ou habitation  s’il n’y a pas de sinistre, il n’y a pas de remboursement des cotisations. On parle alors de contrat à fond perdu.

Il existe d’autre points faibles pour les contrats dépendances, mais la cotisation et l’élément qui à mon sens est le plus pertinent. Comment anticiper une cotisation qu’il va falloir payer pendant 15 à 20 ans? Comment anticiper le risque d’augmentation de la cotisation?

Mais comme nous le verrons dans la suite de cette article, il faut surtout prend le temps de lire les conditions de ces contrats d’assurance dépendance.

Dernière mise à jour de l’article le 22/03/2018 par Aurélien Dupuis

INFORMATIONS ET DEVIS ASSURANCE DEPENDANCE 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Je souhaite recevoir la newsletter Nous On Assure
Oui Non

* Information obligatoires