Qui vous assure lors d’un accident de ski? Retour

Qui vous assure lors d’un accident de ski?

Même s’il manque, cette année, quelques centimètres de neige dans votre station préférée, vous devriez tout de même pouvoir profiter des joies du ski. A l’heure de préparer votre valise, vous allez sans doute penser à vos gants et bonnets mais peu d’entres vous mettrons le nez dans leur contrat d’assurance afin de vérifier si vous êtes bien couverts en cas d’accident au ski. Et oui malheureusement chaque année en France il y a environ 150 000 blessés liés aux sports de montagne.

Un accident au ski, ce n’est donc pas rare, mais lorsque cela arrive qui paye? Avant de partir, voici un petit tour d’horizon des informations à connaître et des différentes façon d’être assuré au ski.

Combien coûte les secours* en station de ski?

Lorsque vous achetez un forfait de ski, vous êtes liés par contrat à la société des remontées mécaniques. Ainsi lors d’un accident sur les pistes, se sont les pisteurs et secouristes, engagés par la société des remontés mécaniques, qui font effectuer les secours. Et ce n’est pas gratuit!

  • Secours sur une piste : De 150€ à 380€.
  • Secours sur une piste lointaine : 400€
  • Secours en hors piste ou piste fermées : 750€
  • Transfert  bas des pistes vers l’hôpital : 280€
  • Transfert des pistes vers un cabinet médical : 180€
  • Hélicoptère : 1400€

Oui c’est assez cher et cela dépendra même de l’endroit ou vous vous trouvez sur le domaine skiable. Autant être bien assuré si vous voulez éviter de voir flamber votre budget ski.

*tarif moyen donné à titre indicatif

Votre contrat responsabilité civile :

La responsabilité civile de votre contrat d’assurance habitation couvre les dommages que vous pouvez causer à un tiers. Si vous percutez un autre skieur sur les pistes, dans ce cas c’est votre responsabilité civile qui vous garantie et indemnise le skieur que vous avez percuté. Mais cette responsabilité civile ne vous couvre pas si vous avez un accident seul en loupant un virage sur une piste de ski.

Votre contrat d’assurance habitation :

Certains contrats d’assurance habitation fournissent une garantie en cas d’accident de ski. On y retrouve une assistance sur les pistes ou encore un rapatriement en cas de blessure. Mais il y a souvent des plafonds de garantie assez faible (autour de 500€) qui ne permettent pas de couvrir l’ensemble des frais liés à un accident de ski.

Votre contrat GAV (Garantie accident de la vie) :

Un accident de ski ou de surf des neiges est un accident de la vie. Il est donc tout à fait normal que votre contrat GAV intervienne après un sinistre. Un bon contrat GAV prendra en charge les frais médicaux (avec un plafond à environ 1500€ par évènement) et surtout les différents frais en cas d’incapacité ou d’invalidité. C’est le cas notamment du contrat Amis Protection Accident  qui indemnise les accidents de sport dangereux comme le ski dès 5% d’invalidité ou d’incapacité. L’indemnisation est personnalisée en fonction des séquelles de l’accident.

Par contre votre contrat des accidents de la vie ne prendra pas en charge les frais de secours mais bien uniquement les différents frais liés aux conséquences de votre accident. Que se soit les séquelles physiques ou psychiques.

Exemple : Suite à un grave accident de ski,  vous êtes invalide à 30% et vous devez réaménager votre lieu de vie ou votre voiture. Votre contrat GAV prendra en charge l’ensemble de ce type de dépense. Si vous souhaitez en savoir plus sur les contrats GAV, retrouvez notre article sur les Garantie Accidents de la Vie.

Attention, tous les contrats Garantie Accident de la Vie ne garantisse pas les sports de glisse. N’hésitez pas à parcourir les conditions générales du contrat afin d’être sûr d’être couvert en cas d’accident lors de votre séjour à la montagne.

Votre contrat de prévoyance :

Si vous êtes travailleur non salarié, vous avez sûrement un contrat de prévoyance. En cas d’accident au ski, votre contrat ne prend pas en charge les frais de secours ou médicaux mais vous indemnisera comme une GAV en cas d‘incapacité ou d’invalidé lié à l’accident de ski.

Attention, un contrat de prévoyance peut exclure les sports à risque. Faite faire un comparatif de votre contrat de prévoyance afin d’être certain d’être indemnisé en cas d’accident de montagne.

Italie_2015

Votre contrat de mutuelle :

Votre contrat d’assurance complémentaire santé peut prendre en charges frais médicaux (en complément de la sécurité sociale) liés à votre accident.

Par exemple, si vous vous abîmez les ligaments du genou, il vous faudra voir un médecin et prévoir une intervention chirurgicale puis de la rééducation qui sera plus ou moins bien remboursé par votre mutuelle selon votre contrat. Seul un contrat haut de gamme vous remboursera vos frais médicaux à 100% des frais réels après un accident de ski.

Si vous avez plus de 60 ans, votre mutuelle peut aussi vous proposer un contrat spécialement dédié aux accidents, comme la garantie Accident d’April. Un contrat qui vous assure en cas d’accident lié à vos loisirs, que se soit au ski ou ailleurs.

Votre carte bancaire :

Les cartes bancaires « MasterCard » ou « Visa » proposent gratuitement des assurances pour le ski. Mais attention, toutes les cartes bancaires ne couvrent pas ce risque. De plus, selon le modèle de la carte (Classic ou Gold) les garanties ne sont pas les mêmes.

Pour avoir une vraie garantie ski avec votre carte bancaire, il faudra opter pour une GoldMastercard ou une Visa Premier ce qui vous assure les risques suivants :

  • Secours et frais de recherche aux frais réels.
  • Secours en hors pistes avec Visa Premier. Uniquement si accompagné d’un moniteur avec Mastercard.
  • Frais médicaux en France jusqu’à 2 300€ suite à un accident de ski.

N’oubliez surtout pas que pour la garantie ski de votre carte bancaire puisse fonctionner, vous devez payer votre forfait (ou les cours de ski et la location du matériel) avec la carte bancaire.

Autres services de votre carte bancaire Premier ou Gold :

  • Assistance juridique ski.
  • Assurance du matériel (bris, vols et perte du matériel)
  • Remboursement du forfait de ski et des cours de ski (350€ avec Visa Premier et 850€ avec GoldMastercard)
  • Interruption de voyage.
  • Rapatriement.
  • Visite d’un proche en cas d’hospitalisation.

A noter que la Visa et la Mastercard couvre le titulaire de la carte mais également son conjoint et les enfants de moins de 25 ans.

Votre licence de ski :

Si vous êtes licenciés dans un club de sport d’hiver ou via la Fédération Française de Ski, vous êtes forcément bien couvert. En effet les assurances des fédérations ou clubs de ski incluent de très bonne garanties en cas d’accident au ski (remboursement des secours, des frais médicaux et des frais annexes, capital en cas de décès ou d’invalidité etc…) Dans ce cas inutile de prendre une autre assurance.

Votre assurance carte neige-ski :

Enfin pour environ 3€ par jour de ski, vous pouvez opter pour une garantie assurance ski spécialement dédié à la pratique des sports de montagne. Cette assurance  neige  dédié au sport de montagne prendra en charge l’ensemble de vos frais (secours, médicaux etc…) ainsi que le remboursement de votre forfait, du matériel de ski endommagé, de vos éventuels cours de ski ou encore le rapatriement chez vous. Autre avantage de ces contrats, l’avance des frais et une gestion simplifiée de vos démarches administrative.

Vous trouverez cette assurance neige et ski sur internet, dans les magasins dédiés aux sport d’hivers et enfin en station de ski lorsque vous achetez votre forfait. Attention toute de même, optez pour une assurance neige sans franchise ni limite de garantie afin d’éviter les mauvaises surprises. A noter que le ski hors pistes et souvent exclus des garanties. Pour plus d’information  vous pouvez vous rendre sur le site spécialisé assurski.

Une assurance pourtant inutile si vous avez déjà payé votre forfait avec une carte Visa Premier ou Glod Mastercard. Même si cette assurance n’est pas cher, autant ne pas s’assurer pour rien et garder les 3€ pour vous payer un café en haut des pistes (oui, à 3€)

 

ski-area-999212_960_720

En résumé :

  • Plusieurs types d’assurances peuvent vous couvrir en cas d’accident au ski.
  • Payez toujours votre forfait avec votre carte bancaire.
  • Un contrat GAV couvre les frais médicaux et les conséquences de l’accident.
  • En cas de doute, optez pour la garantie d’assurance proposée avec la vente de votre forfait.
  • En cas de ski hors pistes, souscrivez un contrat spécial qui inclus le hors piste.
  • Si vous skiez à l’étranger ou hors de l’union Européenne, il vous faudra prendre une assurance ski type « carte neige » ou bien l’assurance proposée dans la station.
  • En cas d’accident seul, votre responsabilité civile ne vous couvre pas.

Dernière mise à jour de l’article le 23/02/2016 par Aurélien Dupuis

Formulaire de contact

Formulaire de la page contactez-nous
    Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à aider votre conseiller à vous apporter le meilleur service possible. Conformément à la loi « informatiques et libertés » du 06/01/1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en nous envoyant un courrier à l'adresse suivante: Conseils Patrimoine Services - 8 rue Général Ferrié - 38100 Grenoble. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.
  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Je souhaite recevoir la newsletter Nous On Assure
Oui Non

* Information obligatoires