10 conseils pour bien choisir sa mutuelle Retour

10 CONSEILS POUR BIEN CHOISIR SA MUTUELLE

Quoi de plus complexe en terme d’assurance que  de devoir comparer et changer sa mutuelle santé? Si c’est votre cas actuellement, cet article sur la mutuelle devrait pouvoir vous aider! Nous avons d’ailleurs déjà aborder les compréhension de la fameuse carte de tiers payant.

Pour commencer il faut déjà comprendre de quoi vous parle un assureur. Pour cela, un petit tour rapide vers notre lexique mutuelle santé s’impose. Ensuite pour vous aider, voici 10 conseils très simple à comprendre afin de faire le tri dans les différentes propositions de complémentaire santé que vous pouvez recevoir ou trouver sur internet.

1. Connaitre vos vrais besoins :

Voici la 1er étape et surement la plus importante. Soyez objectif dans vos besoins afin des trouver un contrat mutuelle  adapter à vos besoins du moment. Inutile de cotiser pour de la cure thermal ou pour de l’optique si vous n’en n’avez jamais besoin. Le cas échéant vous pourrez soit modifier vos garanties ou tout simplement changer de contrat. Enfin adapter vos garanties à votre budget! Une grand majorité de senior cotise pour des garanties mutuelle qu’ils n’utilisent jamais.

2. Demander conseil à un spécialiste :

Afin de comprendre les subtilités des contrats d‘assurance santé, n’hésitez pas à demander des conseils. Si possible adressez vous à un courtier indépendant qui vous guidera à travers les nombreux contrats de complémentaire santé du marché. En effet un conseiller travaillant pour l’assureur X, vous orientera toujours et forcément vers les contrats de son assurance X. Les contrats de son employeur étant les meilleurs du monde et les moins chers… Demander donc des conseils à une personne n’ayant pas de parti pris…

3. Analyser votre contrat actuelle :

Faîtes attention à bien vérifier les détails des avantages et des limites de la mutuelle santé d’entreprise qui vous est proposé. Si elle est obligatoire mais inadaptée, n’hésitez pas à souscrire une sur-complémentaire santé. Si elle est facultative, vous pouvez alors souscrire à la mutuelle santé de votre choix.

4. Faite des comparatifs :

A prestations équivalentes, les tarifs peuvent varier du simple au triple ! Faite un tableau qui résume les garanties santé afin d’être certain de faire le bon choix au moment de la signature. L’objectif est d’avoir une vision d’ensemble sur une dizaine de contrat. Pour rappel le contrat de mutuelle parfait n’existe pas, il y a seulement des contrat de complémentaire santé qui s’adaptent plus ou moins bien à chaque situation personnelle.

5. Fuyez les contrats avec questionnaires santé :

Ils sont un moyen détourné pour les assurances de refuser ou de surtaxer une souscription jugée  » à risques « . Il n’en existe que très peu, mais faite tout de même attention. De la même façon n’oubliez pas de demander s’il y a des frais d’entrées, des frais de résiliation sur le nouveau contrat. Cela vous évitera les surprises et doit être pris en compte dans votre comparatif de mutuelle.

6. Prendre en compte la gestion administrative :

Attention au délais de carence pour réduire voire supprimer cette période variable décomptée à partir de la souscription, et pendant laquelle certaines prestations ne sont pas prises en charge par l’assureur. Si vous avez par exemple une hospitalisation ou des soins dentaires à faire rapidement, cela peut poser un vrai problème au niveau des remboursements.

7. Priorité aux remboursements clairement indiqués :

N’hésitez pas à demander une simulation  complète des remboursements pour une meilleure compréhension. L’objectif étant d’éviter les incompréhensions et les mauvaises surprises.

8. Examiner attentivement les garanties :

Optique-Dentaire-Hospitalisation. A elles seules elles justifient la souscription à une mutuelle santé. Ne prenez pas le risque de vous auto-assurer. Au mieux limiter vos garanties.

9. Ne pas ignorer les petits soins non remboursés par la Sécurité sociale :

Désormais, les assurances peuvent prendre en charge tout ou partie de certaines prescriptions médicales comme les vaccins ou les médicaments de sevrage tabagique par exemple. De plus en plus de Français passent par les médecines douces ou alternatives pour leurs soins.

10. Faire évoluer son contrat en fonction de ses besoins :

Certains contrats comme le contrat senior d’Apicil vous permettent de faire évoluer sans aucun soucis vos garanties d’une année sur l’autre. Ainsi, vous pouvez ajouter ou supprimer la médecine douce, augmenter ou diminuer l’ensemble de vos garanties afin d’être sûr de toujours coller au plus proche de vos besoins.

Enfin dernier conseil, ne vous fiez surtout pas au nom de la compagnie qui vous assure. Cela n’est pas un gage de qualité. Il n’y a par exemple pas de lien entre un bon contrat de mutuelle et le fait que vous soyez assuré par une mutuelle ou par un groupe d’assurance. Vous pouvez d’ailleurs retrouver notre article sur les différences entre une mutuelle et une assurance.

Dernière mise à jour de l’article le 24/11/2016 par Aurélien Dupuis

INFORMATIONS ET DEVIS MUTUELLE 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Je souhaite recevoir la newsletter Nous On Assure
Oui Non

* Information obligatoires